fbpx
 In Non classé

Dans le cadre d’un feedback que vous venez d’émettre et si votre interlocuteur vous reconnaît comme crédible et/ou légitime, c’est une question à laquelle on peut s’attendre…

L’objet de cet article n’est pas de se prononcer sur le couple bénéfices/risques lié au fait de se retrouver en position de donner des conseils ; eh oui, il y a des risques ! Non, les lignes qui suivent veulent donner quelques réflexes pour répondre à cette demande de conseil.

Commençons par un exemple plutôt dans un contexte boulot : vous avez assisté à une présentation et vraiment, vous avez trouvé la partie projetée à l’écran pas terrible… et vous l’avez exprimé. Passons sur l’art et la manière d’émettre un tel feedback « négatif » et voyons comment répondre, avec 4 angles alternatifs ou cumulatifs, à la question : « t’as des conseils à me donner concernant mes diapositives ? ».

  • Commencer à faire« Comme dit, j’ai eu du mal à me repérer, tu pourrais insérer des diapositives plan à intervalle régulier pour que tout le monde puisse voir la progression »
  • Arrêter de faire« A plusieurs reprises, le contenu textuel de la diapositive reprend exactement ce que tu dis à l’oral ; je te conseille de supprimer ce type de redondance, néfaste à l’attention »
  • Faire plus« Je trouve ton choix de visuels très pertinent et très esthétique ; tu pourrais en mettre davantage ! »
  • Faire différemment« J’ai trouvé originale ton idée d’insérer un petit test en cours de présentation ; au lieu du quizz, une alternative serait un QCM, sans doute plus léger et plus ludique »

Déclinons ces 4 angles sur un autre exemple, plus domestique : votre voisin vous demande des conseils à propos de ses essais de potager écolo…

  • Commencer à faire« J’ai investi dans un récupérateur d’eau de pluie ; tu pourrais toi aussi en profiter, j’ai vu que tu as une descente de gouttière parfaitement adaptée devant ta maison »
  • Arrêter de faire« Certaines de tes platebandes gagneraient à ne plus être retournées ; laisse travailler la terre »
  • Faire plus« J’ai vu que tu as innové en mêlant fleurs et légumes sur cette parcelle ; tu peux aller plus loin encore par exemple en semant de la roquette entre tes plants de tomate »
  • Faire différemment« Je vois que tu as le réflexe compost ! Au lieu de le verser toute l’année au fond de ton jardin, verse-le directement dans les parcelles au moins jusqu’à quelques semaines avant les semis »

Voilà ! Donc, même si le conseilleur n’est pas le payeur, ces 4 angles sont autant d’idées pour orienter votre réponse à la demande de conseil ; y’a plus qu’à ! Et si j’ai écrit des bêtises sur le potager, je compte sur les lecteurs jardiniers pros ou amateurs éclairés pour me corriger^^.